Archives

Artistes venus en résidence

Judit Varga, EU-HU

Résidence d’artistes
Du 16 juin au 17 juillet 2019

L’Office Culturel  de Saint-Quentin-la-Poterie a le plaisir de recevoir Judit Varga pendant 1 mois.
Vous pourrez également découvrir son travail à Terra Viva dans le cadre des 30 ans de la Galerie et lors d’une démonstration de sa technique le vendredi 12 juillet à 10h à l’Atelier Terre.

Judit Varga est diplômée de l’université d’Art et de Design de Budapest. Elle vit et travaille aux États-Unis. Ses oeuvres sont exposées dans le monde entier : au Centre mondial de la céramique d’Icheon en Corée du Sud, au Musée de la céramique moderne à Shangyu en Chine, au Musée d’art de San Angelo notamment.
Elle réalise ses sculptures en s’inspirant de formes naturelles : gousses vides, coquillages abandonnés et fleurs fanées. Elle y exprime le passage du temps, la force et la fugacité de la vie.

Durant sa résidence, Judit Varga a comme projet d’élaborer une sculpture florale en collaboration avec les écoles, les artistes locaux et les habitants. Elle souhaite mettre l’accent sur la beauté de nos différences à partir d’un projet commun. « Un pétale de fleur est beau, un bouquet de fleurs est puissant ».

Contact

Fernando Malo, ES

Résidence d’artistes
DU 13 au 26 mai 2019

L’Office Culturel  de Saint-Quentin-la-Poterie
a le plaisir de recevoir Fernando Malo, céramiste aragonais pendant 2 semaines.

Cet artiste souhaite  expérimenter de nouvelles techniques et faire partager son expérience auprès des scolaires de Saint-Quentin-la-Poterie.

Fernando Malo est né à Saragosse en 1957 ; il fait des études de céramique à l’école Massana de Barcelone de 1976 à 1981. En 1991, il commence à travailler à la restauration du Patrimoine aragonais en réalisant des copies de céramiques mudéjar. Pendant les années 90, il participe à différentes rencontres, foires, expositions, congrès aussi bien en Espagne qu’en dehors du territoire national et ce tout en menant à bien dans son atelier la différente restauration du patrimoine.

L’œuvre créative de Fernando Malo est enracinée depuis son origine dans la plus pure tradition ancestrale de la Terre, formes primitives, sensibilité, interprétation de la nature, union de la technique et du geste. A travers le contact avec les modèles de la céramique mudéjar, surgit une création qui fonde l’esthétique de la dernière période islamique de la Péninsule aux nouvelles tendances de l’art contemporain du XXIème siècle qu’il nomme « Mudéjar XXIème siècle ».

 

PROJET

Fernando Malo souhaite initier les écoliers du village à l’art « Mudéjar » en pratiquant avec eux des modélisations de l’étoile mudéjar et des ateliers sur les techniques du style hispano-mauresque.
Dans le cadre des métiers d’art plein pot !, ses créations seront exposées dans la salle d’exposition, rue de la fontaine à Saint-Quentin-la-Poterie du 20 mai au 2 juin en présence d’Oliver Bevan, peintre.

Contact

Roxane Kisiel, FR

Résidence d’artistes
Du 12 février au 8 avril 2019


Cette jeune artiste souhaite expérimenter des techniques céramiques  afin de développer son projet personnel « Mains votives ».
Ce dernier sera exposé lors des JEMA du 5 au 7 avril prochain.

Roxane Kisiel est diplômée d’un Master 2 spécialité gravure à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles et d’un Master 1 mention sculpture à celle de Bologne.  Spécialisée dans l’image imprimée, Roxane Kisiel a toujours cherché à développer en parallèle de sa pratique de gravure d’autres techniques afin d’appréhender différents médiums pour rester dans une démarche d’ouverture.
Au cours de son année à Bologne, elle a eu l’occasion d’y expérimenter la fonderie et la céramique. La sensualité de la terre et la brillance de l’émail l’ont particulièrement fasciné, et depuis lors, elle nourrit une grande curiosité pour ce médium. Par ses propres moyens, elle a eu la possibilité de découvrir l’art de la majolique florentine dans un atelier traditionnel à Florence.

PROJET

Roxane Kisiel souhaite réaliser un ensemble de « mains votives » à partir de fines membranes de terre. La main est d’une grande puissance expressive car son image renvoie souvent à une autre réalité qui la transcende.
La peau et le voile, se confondraient pour manifester un corps qui ne distingue ni intérieur ni extérieur, mais qui serait simplement une surface continue constituée de plis et de replis.
Son travail personnel sera exposé, dans le cadre des JEMA le 5,6 et 7 avril, à la salle d’exposition, rue de la fontaine à Saint-Quentin-la-Poterie.

 

Contact

Sandra Ledingham & Cecile Miller, CA

Résidence d’artistes
Du 13 septembre au 8 octobre 2018

 

Sandra Ledingham et Cecile Miller, amies dans la vie comme au travail; entreprennent une résidence à Saint-Quentin-la-Poterie dans le cadre d’un projet collaboratif, liant les anciennes traditions et le contexte socio-politique actuel.

Cecile Miller est diplômée des Beaux-Arts et de l’Enseignement; Elle commence sa carrière en tant que professeur de céramique au lycée, puis ne cesse de développer sa passion pour l’argile en se spécialisant en céramique à l’école polytechnique Saskatchewan. Très influencée par ses racines rurales ses voyages en Asie et ses expériences de méditation elle mise sur des formes répétitives, qui créent un rythme particulier ainsi qu’une direction à son oeuvre.

Sandra Ledingham est quand à elle diplômée de sociologie et des Beaux-Arts. Elle étudie ensuite l’Histoire de l’art à la Sorbonne, puis se concentre sur la céramique. Tout comme cécile, elle a enseigné à l’Université de Saskatchewan.

PROJET

Cécile et Sandra souhaitent faire une installation. Elles réaliseront une centaine de bateaux en argile crue de taille variable. La forme de cet objet les intéresse en tant que métaphore. En effet, cela peut renvoyer à l’aventure, aux notions romantiques ou exotiques, au bruit ou au danger en mer. Après quelques jours d’expositions, ces oeuvres seront déposées dans ue rivière environnante, accompagnées de message écrits par les  habitants du village.

Par ce projet, les deux artistes font allusion aux messagers qui renvoie la pensée et l’énergie vers l’extérieur en mêlant la notion de désintégration. Elles souhaitent également le relier aux anciennes traditions, en hommage à l’antiquité et à la reconnaissance actuelle des événements dans cette partie du monde via le thème :  » DÉPARTS- un changement de paradigmes »

Contact

ENSA Limoges, FR

L’Office Culturel de Saint-Quentin-la-Poterie souhaite développer, chaque année, une dynamique autour de TERRALHA en associant d’autres structures liées à la céramique. L’objectif de ces partenariats est de promouvoir la jeune création européenne. En 2018, c’est l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges qui est mise à l’honneur.

 

Depuis le 10 juillet, Elvire Blanc Briand, Inès Lavialle et Myrtille Bouvret sont en résidence d’artistes à Saint-Quentin-la-Poterie pour expérimenter de nouvelles techniques et échanger avec les nombreux céramistes du village.

Toutes les trois sont diplômées de cette école avec une spécialité céramique.

Durant leur séjour en résidence, elles s’occupent également de la médiation de l’exposition « Sortie de fours » de l’ENSA Limoges qui est encore visible jusqu’au 12 août.

 

Du lundi au dimanche

10h-13h et 15h-18h (sauf le samedi matin)

Salle d’exposition, rue de la fontaine

Contact

Dong Wang, CN-CH

Résidence d’artistes
Juin-Juillet 2018

Contact

Daniel Martineau, CA

Contact

Mohamed Ben Adballah, TN

Contact

Qihui Huang, CN-FR

Contact

Khaled Dawwa, SY-FR

KHALED DAWWA EN RESIDENCE DU 16 JANVIER AU 23 MARS 2017

 

Sculpteur Syrien, vit en France depuis 2013.

Né en 1985.

 

 

Khaled Dawwa a grandi dans une région de Syrie particulièrement rurale dont les habitants sont très spirituels et croient en des forces invisibles, comme celle de la nature. Ils ont ainsi développé une philosophie de l’attente. (Attente de la pluie…)

Il a toujours ressenti cette attente. C’est pourquoi, il a décidé de travailler autour de cette idée pour son projet de fin d’études universitaires. Il a imaginé un “Peuple de l’attente qu’il a représenté en argile.

Quand les révolutions arabes ont commencé, Khaled a pensé qu’enfin le temps de l’attente était révolu et que le monde arabe se mettait en action. Pourtant, aujourd’hui, il a intitulé son projet : “ En  attente : après presque cinq ans de révolution” parce que la Syrie et son peuple attendent toujours. Mais cette attente ne concerne pas seulement les Syriens ou le monde arabe. Khaled, installé en France ressent  également ce malaise en Occident.

L’attente lui apparait ainsi comme universelle, du village de son enfance,

à son environnement actuel, en passant par la révolution.

En 2013, sa situation en Syrie oblige Khaled à quitter son pays pour s’installer clandestinement au Liban. Il doit vivre caché et ne peut donc ni rencontrer des gens ni exposer ses oeuvres. Il décide alors, pour pouvoir continuer à s’exprimer sur les évènements en cours en Syrie, de créer une page Facebook, Clay & Knife : l’argile et le couteau, qu’il utilise dans sa pratique artistique quotidienne.

Depuis le début des révolutions arabes, Facebook est en effet le canal privilégié à travers lequel s’expriment les peuples et Khaled pense cette page comme un espace de dialogue avec ces peuples. Il ne souhaite pas s’adresser uniquement au seul milieu artistique mais également à tous ceux qui, au jour le jour, vivent ces évènements. Il met en ligne sur cette page des photos d’oeuvres qu’il créé spécialement pour ce projet.

 

À travers ses sculptures, il souhaite témoigner de la condition des peuples soumis aux bouleversements sociopolitiques de la région, interagir grâce à l’art en particulier avec ceux qui n’ont généralement pas accès au monde artistique.

La page a aujourd’hui 14000 abonnés du monde entier et Khaled reçoit régulièrement des messages de ceux qu’il voulait atteindre en priorité : ces gens du peuple, ces anonymes, qui comprennent sa démarche et sentent que ses oeuvres reflètent ce qu’ils vivent.

 

 

EXPOSITIONS

 

Octobre 2016 – Les murs ne servent à rien – Fonderie Kugler, Geneva, Switzerland.

 

Septembre 2016 – La Biennale de Stonefield – Perreux, Yonne, France.

 

Juillet 2016 – Behind the lines – Galerie Penticton, Canada.

 

Avril 2016 –  Med’In Peace – Musée d’Art Contemporain, Montélimar, France.

 

Mars 2016 :

Art from Syria – Rafia Arts, Dubai.

2009 : Cement in Formation – Centre culturel français de Damas,

Contact

Elizabeth Fonseca & Gilberto Paim, BR

 

Cette résidence a été un moyen pour eux d’expérimenter la porcelaine de Limoges, qu’ils ne connaissaient pas auparavant.

Pendant un mois, ils ont donc travaillé avec cette terre blanche douce et lisse. Il y a eu des hauts et des bas (c’est le risque dans le travail de la poterie) mais Gilberto a tout de même sorti du four de belles pièces élancées mates (non émaillé ) de tonalités bleu et grises.

Ils ont  également proposé une présentation sur la fabrication de leur propre engobe pour obtenir la couleur parfaite pour le décor de leurs pièces.

Leur trait de personnalité qui sont La minutie, la sensibilité ressort dans leur travail..

 

 

Contact

Diane Denault, CA

Céramiste québécoise, Diane Denault souhaitait stimuler ses perceptions et élargir son regard pour faire émerger un corpus de formes sculpturales plus riche. L’artiste a travaillé un mois en collaboration avec Gisèle Buthod-Garçon, céramiste du village.

Le 25 octobre 2015, dans la Cour de la Maison de la Terre, Diane Denault a offert au public curieux, une cuisson “Obvara” (cuissons dans une pâte au levain), technique simple à basse température qui permet avec peu de moyens de rehausser des surfaces céramiques.

Contact

Charley Fareyro & Bonnie Gilmour, CA

Ces deux artistes canadiens sont revenus à Saint-Quentin-la-Poterie pour élaborer deux nouveaux projets :

  • “Nichoirs au choix” : Charley et Bonnie ont réalisé des nichoirs en terre. Ces objets étaient ensuite décorés par les habitants du village.
  • “Le Look d’en face” : Ils ont créé un certain nombre de “personnages-pots”.

Ces deux projets ont fait l’objet d’une exposition, rue de la fontaine, du 29 avril au 1er mai 2015.

 

Contact

Brian Molanphy, EU

Résidence d’artistes
Octobre-novembre 2014

Brian Molanphy est à la fois céramiste et enseignant à la Meadows School of Arts (Dallas – Texas). Lors de sa résidence, il a travaillé sur les sculptures appelées “Braceros”. Son travail s’inspire des poteries hispano-mauresque dont la forme s’apparente à un plat avec une bosse au centre et avec un décor répétitif et lustré de l’esprit “horror vacui” (Horreur du vide).

Pour son accueil, l’Office Culturel avait organisé une soirée rencontre le 4 novembre 2014 à l’Atelier Terre. Ses oeuvres ont été exposées lors de la tournée du Père Noël.

 

Contact

Natsuko Uchino, JP-FR

Pour Natsuko Uchino, la résidence d’artiste a été un champ d’expérimentation pour son projet à la Foire Internationale de l’Art Contemporain à Paris mais aussi un moyen de faire partager ses expériences personnelles en relation avec l’environnement et l’art qui sont la base de son travail. Son parcours a été façonné par ses expériences d’agriculture et d’artisanat.

Durant sa résidence à Saint-Quentin-la-Poterie, Natsuko Uchino a souhaité créer toute une installation pour retracer la Terre Native.

Lors de sa projection-conférence, le dimanche 21 septembre 2014, Natsuko Uchino a invité Nathalie Hubert, potière du village, pour aborder la particularité de Onta, village de potiers traditionnels au Japon.

Contact

Caroline Barbet, FR

Résidence d’artistes
Mars-Avril 2014

Primée par le public en 2013, Caroline Barbet a eu l’opportunité d’expérimenter de nouveaux projets à la résidence de Saint-Quentin-la-Poterie. Nous la connaissons au travers de ces grandes pièces aux colombins avec leurs formes élancées et leurs parois fines. Elle a voulu nous surprendre en élaborant un tout autre travail : la sculpture (danse tango). Lors de sa résidence, elle a demandé des conseils techniques et artistiques à Serge Castillo, sculpteur à Saint-Victor-des-Oules.

Son nouveau travail a été présenté à l’Atelier Terre, le 4 avril 2014.

Contact

Juli About, FR

Résidence d’artistes
Novembre-janvier 2014

Juli About, diplômé du CFA de Saint-Quentin-la-Poterie, a séjourné dans la Résidence d’Artiste, de novembre 2013 à janvier 2014. Par sa formation professionnelle en création de bijou contemporain, et par ses expériences théâtrales, artistiques et graphiques, cette artiste nous montre à quel point l’art se veut comme passion, liberté et partage d’émotions.

Par le biais de cette résidence, Juli About a souhaité aller dans deux directions :

  • Un projet plus personnel autour des “bols en porcelaine à double paroi”
  • Un projet fédérateur entre les écoles, les potiers, les habitants et les visiteurs par la réalisation de lanternes suivie d’une procession lors de la 30ème édition de Terralha, Festival Européen des Arts Céramiques.

Contact

Clémentine Dupré, FR

Résidence d’artistes en 2011

Contact

Lycée D’Antibes, FR

Contact

Gabriella Sacchi, IT

Contact

Chanson à Bretelles, FR

Contact

Beltuner, FR

Contact

Isa Bordat & Cécile Dachary, FR

Contact

Martha Pachon, IT

Contact

Darcy J.Sears

Contact

Pierre Blais, CA

Contact

Lucie Tuckova, TCH

Contact

Norwald Hemre, NO

Contact

Alan Berman,

Contact

Nino Tstsichvili

Contact

Rachid Koraïchi,

Contact

Archives TERRALHA, Festival Européen des Arts Céramiques

Archives L’accordéon plein pot !

Archives expo-Concours de la jeune céramique européenne