Justine Rousset

Interview-Portrait artisans d’art – Justine Rousset

« Nos artisans d’art ont du talent »

« L’envie de travailler de mes mains n’est pas récente, elle remonte à mon enfance et n’a cessé de me suivre tout au long de mes études. Après avoir obtenu le DNSEP à l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges, je suis entrée pour une année de formation à l’Institut Européen des Arts Céramiques à Guebwiller où j’ai obtenu le certificat « créateur en art céramique. » Justine Rousset

A 15 ans tu rêvais déjà de faire ce métier ?

Après avoir voulu être professeur, archéologue, dans la police scientifique, architecte, styliste, comédienne, j’ai rencontré les arts plastiques. 

Et depuis cette passion ne m’a jamais quitté, je devais avoir 12 ans. Le médium de la céramique est arrivé plus tardivement vers l’âge de 20 ans. J’avais enfin trouvé ma voie ! 

Ce qui te plaît dans ce métier ? 

Tout me plaît dans le métier de céramiste, c’est plus qu’un métier c’est une réelle passion et ç’est pour cela que j’ai fait ce choix de vie. Créer des objets, en alliant utilité et singularité, pour les autres c’est ce qui me motive au quotidien. 

La première chose que tu fais en arrivant dans ton atelier ? 

J’enfile mon tablier, je mets un CD et je prépare un café. 

Ta plus grosse galère ?

Je ne peux pas dire que j’ai eu de grosse galère mais c’est un métier qui n’est pas simple, qui demande un savoir-faire et qui réserve parfois de mauvaises surprises à l’ouverture du four par exemple. 

La qualité qui te sert le plus souvent ? 

Sûrement mon optimisme. Je ne perds jamais ma motivation et j’avance toujours. 

L’objet qui représente ton métier ? 

Difficile de choisir qu’un seul objet… 

Je vais dire la tasse car c’est un objet qui nous accompagne au quotidien et que l’on choisit en fonction du moment de la journée et de ses envies. 

Pour en savoir plus sur la céramiste :

Découvrir d’autres portraits

portrait artisan d'art Denis Grazon