Karin Turkesteen

Interview-Portrait artisans d’art – Karin Turkesteen

« Nos artisans d’art ont du talent »

« Mon univers : le papier.
Mes inspirations : le monde du vivant, le minéral, le terrestre et le cosmique.
Je dessine à la plume des calligraphies dans des langues imaginaires, supports à la rêverie que je surnomme « bavardages & brouhahas ». L’exploration des encres de couleurs me fascine et me permet d’exprimer ma fantaisie. Enfin, je crée des modèles graphiques originaux que j’imprime grâce au procédé de la sérigraphie.
A la demande, j’illustre des supports : maquettes, affiches, jeux… » Karin Turkesteen

A 15 ans tu rêvais déjà de faire ce métier ?

A quinze ans… 

Je rêvais de voyages lointains, d’explorations, de devenir journaliste d’investigation, archéologue ou géologue…

Aujourd’hui, j’explore l’univers du papier, au travers d’écritures imaginaires, leurs capacités poétiques à nous faire voyager, jouant telles des hiéroglyphes avec l’énigmatique, prêtes à dévoiler ses mystères à ceux qui s’y plongent pour une une méditation.

Je dessine aussi des végétaux et des animaux, sources inépuisables d’inspiration et des bateaux inspirés de la « Route du Rhum », ou encore le joyeux looping du petit avion… qui invitent au voyage.

Ce qui te plaît dans ce métier ? 

Ce qui me plaît c’est pouvoir donner libre court à ma créativité et rechercher les moyens techniques pour concrétiser artisanalement mes idées. 

La première chose que tu fais en arrivant dans ton atelier ? 

Ta plus grosse galère ?

La plus grosse galère, la solitude quand elle implique durablement l’absence d’interlocuteur pour partager des émotions, des soucis, des découvertes. L’autre, par sa présence, son écoute, son regard sous un angle nouveau m’apporte souvent un éclairage précieux. 

La qualité qui te sert le plus souvent ? 

La qualité qui me sert c’est ma curiosité pour les sciences et les cultures, leurs rencontres et leurs synergies. 

L’objet qui représente ton métier ? 

L’objet le plus symbolique, esthétique et utile, je dirais la plume. 

Pour en savoir plus sur Karin Turkesteen

Découvrir d’autres portraits